CAP maroquinerie

Le CAP se prépare en deux ans en formation initiale à l’issu de la 3èm.
Les personnes souhaitant bénéficier d’équivalences (pour les bac pro ou autre diplôme) peuvent préparer un CAP en 1 an.

Le CAP est le diplôme exigé par de grandes entreprises comme la maison HERMES par exemple.

Dans un secteur en progression, les entreprises ont besoin de main d’œuvre qualifiée.

Les entreprises qui recrutent des maroquiniers sont des entreprises du secteur du luxe, le soin est une qualité indispensable.

Le titulaire d’un CAP devra être un excellent exécutant et concilier qualité du travail et vitesse d’exécution.

Qualités requises
Soin, organisation, rigueur et bonne condition physique (position debout fréquente et matières parfois dure à manipuler ou couper). Les produits étant de plus en plus coûteux, les peaux finies représentent une valeur, aussi, le maroquinier doit savoir contrôler chacune de ses opérations avant de passer à l’étape suivante. Nombre d’entre elles nécessitent une bonne expérience, même après la formation de base, pour devenir un professionnel accompli, acquérir tel tour de main (couture main) ou encore passer d’une peau plus ou moins souple ou épaisse à une autre, du cuir au synthétique (parfois dans le même produit) . Une bonne coordination des gestes, une bonne acuité visuelle et tactile sont nécessaires et aussi une bonne capacité d’analyse.
Le réglage des machines, la préparation des outils exigent une bonne connaissance des machines et des matériaux.

Débouchés
Ce secteur regroupe surtout des entreprises artisanales ou des petites et moyennes entreprises employant moins de 50 personnes. Une vingtaine d’entreprises dépasse 200 salariés.
Environ 19 000 personnes travaillent dans ce secteur..
Les bons ouvriers maroquiniers sont recherchés car le secteur du luxe est en progression.

Après le CAP

Poursuites possibles :
- Insertion dans la vie active
- Poursuite en BAC : Métiers du Cuir Maroquinerie

Programmes de formation
a venir

Recrutement
Après la 3 ème.